Fondation 30 Millions d'Amis

Créée en 1995, la fondation 30 Millions d’Amis s’est fait connaître du grand public notamment à la télévision et via un magazine qui existe toujours aujourd’hui. Elle lutte contre toutes les formes de souffrances animales.

Image 30 Millions d'Amis

Actions

La fondation aide les refuges au moyen d’aides financières, elle prend notamment en charge les frais vétérinaires d’animaux errants, abandonnés ou maltraités par leurs propriétaires.

Au delà de ces aides financières, la fondation agit aussi énormément sur le terrain en luttant contre tout ce qui peut provoquer la souffrance de nos animaux : chasse, corrida, trafics, dysfonctionnement dans les abattoirs, animaux utilisés pour diverses expérimentations et conditions de vie des animaux chez les particuliers comme chez les professionnels et dans les fermes. Les combats sont nombreux : interdiction des fermes de fourrures en Europe, abolition de la chasse à courre, augmentation des peines pour maltraitance envers les animaux...

Elle a ainsi largement contribué à l’évolution du statut juridique de l’animal en France via une pétition en 2013 qui a recueilli pas moins de 800.000 signatures. Après de premiers débats à l’Assemblée Nationale en 2014 pendant lesquels la pétition a été présentée et suite a une mise en demeure de changer la loi lancée par 30 Millions d’Amis, le statut évolue enfin en 2015. Les animaux sont alors considérés comme doués de sensibilité et n’entre plus dans la catégorie « biens meubles » ou « immeubles par destination » comme c’était le cas depuis 1804. En 2019 elle va plus loin et lance une pétition pour la reconnaissance de la personnalité juridique des animaux.

La fondation agit par ailleurs pour la faune sauvage sur de nombreux terrains. Elle lutte ainsi pour la sauvegarde des bonobos, des éléphants d’Afrique et contre les massacres de chiens dans les pays de l’Est.

La fondation sensibilise par ailleurs la population afin de limiter les maltraitances et abandons, elle contribue aussi a l’adoption d’animaux auprès de personnes handicapées.