banner-a-propos.jpg

Animal kids c'est quoi ?


Depuis 1970, la population de vertébrés se serait effondrée de 60% selon un récent rapport du WWF. Animal kids est né de ce triste constat, comment expliquer à nos petits-enfants que le gorille par exemple a disparu et n’existe plus que en zoo et en captivité ? De plus en plus de gens prennent conscience que par une consommation plus réfléchie, nous pouvons limiter notre impact sur l’environnement. Inscrit dans cette mouvance, Animal kids reverse 15% du prix HT de chaque vente à l’ONG ou à l’action de votre choix. A chaque commande vous pouvez choisir de participer à une ONG de protection des espèces, ou donner votre contribution à la SPA ou à 30 millions d’amis. Car nos animaux domestiques ont bien sur eux aussi besoin d’aide !

Nous faisons des vêtements en coton bio afin de ne pas polluer les sols et limiter la consommation en eau. Nos vêtements répondent aux normes GOTS, assurant qu’il n’y pas d’agents chimiques néfastes utilisés dans la conception des vêtements. La certification assure aussi un environnement social de qualité pour les employés qui fabriquent les vêtements, ainsi qu’un traitement efficace des eaux usées ou déchets produits.

Il nous semble que participer à la sauvegarde des animaux à travers des vêtements ludiques pour nos enfants est une belle image pleine de sens, car c’est aussi pour eux que nous faisons cela. Mais si les vêtements étaient en coton OGM livrés chez vous dans des pochettes plastique, l’action n’aurait justement plus aucun sens.

Voici donc les engagements de Animal kids, une petite goutte dans un immense océan, mais en participant tous à une consommation plus responsable, nous pouvons contribuer à changer les choses !


Un mot du créateur : comment Animal kids est né


Depuis toujours je souhaitais faire quelque chose qui contribue à une cause qui m’est chère et qui ai du sens. Je me prenais à rêver pouvoir faire de l’associatif à temps plein, mais la réalité de la vie est toute autre, il fallait bien sur « gagner sa vie » comme on dit parfois vulgairement... Mon plan me paraissait clair à l’époque : travailler quelques années avant de créer une association. Dix ans plus tard j’en étais toujours au même point, avec une TPE dans le e-commerce, bien loin de mes aspirations profondes et avec des semaines trop chargées pour mener à bien mes projets associatifs. J’espérais pouvoir un jour concilier les deux, mais j’étais tiraillé par cette image qu’ont les gens des causes environnementales, animales ou humanitaires, qui sous-entend qu’on ne devrait jamais en faire un métier.

N’y a-il pas pourtant un peu d’hypocrisie à considérer qu’on ne peut pas faire ce genre d’action positive dans son travail ? Et surtout, n’est il pas dommage que certaines bonnes idées ne voient jamais le jour sous ce prétexte ? Fort de l’observation de nombreuses entreprises dans l’écologie, secteur dans lequel c’est devenu habituel, je me demande : pourquoi pas dans la protection animale ? Ou même dans le soutien aux associations humanitaires ? Voici donc Animal kids ! A la fois une cause bien plus importante que ma petite personne et le bonheur, plus personnel, d’en avoir fait mon métier.

Merci à Juliette et Nathan, mes deux enfants pour l’inspiration qu’ils m’ont donné et à Marina, ma compagne pour son soutien toujours indéfectible.